« On saura tout » sur la viande cultivée

Ann Degreef, directrice de GAIA, a été invitée à l’émission ‘On Saura Tout’ sur LN24 à l’occasion du 30ème anniversaire de GAIA. Intéressée par la viande cultivée, la journaliste l’a interrogée sur l’attitude des consommateurs belges face à ce concept.

Cette viande n’est pas encore disponible sur le marché mais les résultats de l’enquête montrent que près de la moitié des  consommateurs sont ouverts à cette alternative. La viande sans cruauté… De plus en plus de personnes y sont favorables.

Actuellement, il n’est possible de déguster de la viande cultivée qu’à Singapour. L’augmentation de la production pose des problèmes, mais l’avenir est prometteur. Une bonne nouvelle donc pour les milliards d’animaux qui ont aujourd’hui une qualité de vie extrêmement faible dans les élevages industriels. Confinés dans des cages trop petites, beaucoup d’entre eux ne seront jamais en mesure de déployer leurs ailes ou courir avant un fin cruelle à l’abattoir.

La viande de culture permettra de mettre fin à ces abus et présente aussi de nombreux autres avantages : moins d’eau, moins de terres, pas d’antibiotiques, pas de pesticides,… nécessaires à la production. C’est non seulement mieux pour les animaux, mais aussi pour notre planète et la biodiversité.

GAIA soutient cette méthode de production de viande respectueuse des animaux. Même si l’alimentation végane peut s’avérer savoureuse, il apparait que nombreux sont ceux qui veulent continuer à manger de la viande. Au niveau mondial, la consommation de viande augmente parce que nous sommes de plus en plus nombreux mais notre système alimentaire commence à coincer à cause des répercussions sur notre planète. Un changement est nécessaire.

Avec la viande de culture, vient la possibilité de manger de la vraie viande sans tuer d’animaux. Le bétail, le poulets, se porcs,… pourront enfin avoir une belle vie.

Share

0