Le premier restaurant de viande cultivée à ouvert ses portes

À Tel-Aviv,  The Chicken ouvre ses portes, un restaurant où vous pouvez déguster la viande cultivée de SuperMeat. L’objectif est non seulement de faire découvrir la viande cultivée aux visiteurs, mais aussi de recueillir leurs réactions et de l’améliorer. Sans oublier, point important, que cela nous permet de montrer aux gens comment tout est fait.

L’année 2020 n’aura pas encore été  l’année où la viande cultivée est proposée sur le marché. Le fait est que, les développeurs de viande cultivée dans le monde entier doivent encore passer par des procédures pour démontrer que la viande cultivée est conforme aux exigences de sécurité alimentaire. Toutefois, la viande cultivée est introduite dans quelques endroits avec prudence pour les intéressés. En août, la start-up Mission Barns a annoncé que plusieurs restaurants californiens allaient proposer son bacon de viande cultivée à petite échelle. Les gens pouvaient s’inscrire pour le goûter.

I-2-90572093-at-the-first-lab-grown-meat-restaurant-you-can-eat-a-cultured-chicken-sandwich

SuperMeat

La société israélienne SuperMeat va maintenant un peu plus loin et ouvre un véritable restaurant. SuperMeat se concentre sur la viande cultivée de poulet. Le poulet étant l’animal le plus abattu sur terre. Sur les quelque 73 milliards d’animaux abattus chaque année, 70 milliards appartiennent à l’espèce des poulets. Et presque tous ces animaux vivent entassés dans des stalles fermées. En termes de bien-être animal, le remplacement de la viande de poulet est donc la plus grande priorité.

SuperMeat a ouvert un restaurant test, où la viande cultivée de poulet est proposée sous la forme d’un « chicken burger ». Les personnes qui viennent y manger peuvent également voir l’usine pilote qui produit la viande cultivée. L’usine pilote se trouve derrière un mur de verre et les visiteurs peuvent suivre tout ce qui s’y passe. Tout comme l’initiative en Californie, il ne s’agit pas seulement de goûter de la viande cultivée, l’intention est aussi d’obtenir un retour des consommateurs et d’améliorer le burger de poulet cultivé. De plus, une plus grande transparence est créée en montrant aux visiteurs comment il est fabriqué.

I-1-90572093-at-the-first-lab-grown-meat-restaurant-you-can-eat-a-cultured-chicken-sandwich

Le succès de la viande cultivée d’une réglementation harmonieuse

D’ici un ou deux ans, SuperMeat espère que la viande cultivée pourra être servie dans plusieurs restaurants. D’ici cinq ans, il devrait déjà être possible de servir de la viande cultivée à une plus grande échelle commerciale, ce qui rendrait le prix de la viande cultivée comparable à celui de la viande conventionnelle. La réalisation de ce calendrier ne dépendra pas seulement du rythme des progrès technologiques. La plupart des règlements ne sont pas adaptés à un produit alimentaire innovant comme la viande cultivée. Dans l’Union européenne, il existe le règlement Novel Food qui précise ce à quoi les nouveaux produits doivent se conformer. Aux États-Unis et dans de nombreux autres pays, la situation est beaucoup moins claire. Cela crée des retards et aussi des occasions pour les lobbyistes de ralentir le progrès. Le succès de la viande cultivée à l’avenir dépend principalement d’une réglementation harmonieuse. Ainsi que dans quelle mesure les politiciens résisteront à la pression des géants de la viande conventionnelle qui veulent sauvegarder leurs intérêts.

 

Article initial : https://www.fastcompany.com/90572093/at-the-first-lab-grown-meat-restaurant-you-can-eat-a-cultured-chicken-sandwich

Pour plus d’info :  https://thechicken.kitchen/

copyright pictures SuperMeat

Share

1